top of page

Les mots doux glissés par les journalistes

Autour de l'album Balaye les nuages

''L’écriture est directe et précise, la voix de l’artiste est chaude et claire, impossible de relâcher l’écoute avant la fin, l’on reste sous le charme, dans le suspens de chaque voyage dans la vie et les émotions, proposé dans chaque titre.''

Mandolino-Annie-Claire Hilga

-----------------------------------------------------

Chronique Christian Milleret - Hexagone - Album Balaye les nuages.jpg

Autour du spectacle

"Kelka tisse la toile fantaisiste, aigre-douce et sensible d'un quotidien parfois désenchanté qu'elle réensorcelle. Elle commence par des chansons légères, mais il y a du grave aussi dans son sac à malices et pas mal d'émotions visitées" 

Magazine RécréAction

"Kelka tisse la toile fantaisiste, aigre-douce et sensible d'un quotidien parfois désenchanté

''Les spectateurs ont eu le plaisir de retrouver Kelka, dont le charisme espiègle avait déjà marqué par le passé la programmation du Lavoir-Théâtre. Tranches de vie, éclats de rire, portraits loufoques, confidences sur l'oreiller...le répertoire de Kelka est aussi bon à l'oreille qu'agréable pour le moral...''

Vosges Matin

''Une heure d'évasion offerte avec énergie, talent et humour. Parfois ça décape, à d'autres moments ça décolle...''

Le Courrier Picard

''Mêlant humour, fantaisie et problèmes existentiels, la prestation de Kelka a séduit le public..."

Le Journal de Saône-et-Loire

''Elle a du punch, elle a du culot, elle a du souffle, et aussi un sacré talent ! Avec ses deux musiciens, elle nous fait rire, réfléchir et nous attriste, selon les chansons qu'elle nous présente sur scène. Elle se dit "sorcière", mais, ne le dites pas, je crois que c'est un ange. Elle s'appelle Kelka, elle est auteure, compositrice interprète. A suivre !''

De rimes et de notes, Marlène Bouvier, Radio Libertaire

 

 "Kelka nous a scotchés par son intrépidité, son aisance sur scène, ses textes parfois osés et engagés et sa mise en scène originale...Sa voix est d'une belle pureté, avec des couleurs chatoyantes, c'en est un régal dans la salle..."

Annie Claire, Mandolino

 

"C'est le tempérament de feu de Kelka qui inonde la scène...Sa gaieté est communicative"

Evelyne Tran, Chroniqueuse culturelle pour Théâtre au Vent

 

"Equilibré, tonique, original, joli répertoire, je me suis régalé.''

Didier Desmas, ancien directeur du Centre de la Chanson

bottom of page