Par la fenêtre de Kelka...

Yoga_7065.jpg
Kelka Wonder Woman.jpg
Fillette_7205.jpg
 
Kelka fait ses premiers pas sur scène en 2008 dans un concert-spectacle avec l'artiste Ziaux. Mis en scène par Anne Doussoux, ce spectacle reçoit l'aide à la diffusion de l'ADAMI et de la SPEDIDAM en 2010. Entre 2013 et 2017 elle partage des scènes avec d'autres artistes en développement, rencontré.e.s au sein d'ateliers d'écriture initiés par Claude Lemesle et Xavier Lacouture.

Elle participe en parallèle au spectacle ''Lysistrata, un musical Rock'', adaptation musicale de la pièce d'Aristophane. Elle est autrice-compositrice des chansons et chanteuse-comédienne dans le rôle du ministre.

 

Fin 2017, elle se lance dans la création d'un nouveau spectacle qui a notamment été présenté au Festival Off d'Avignon en 2019 au Théâtre l'Arrache-Coeur dont la programmation fait la part belle à la chanson.

 

Kelka s’est déjà produite près d’une centaine de fois sur scène, tant en France qu’en Belgique.

 

Kelka, autrice-compositrice-interprète, déboule sur scène en balayant les nuages du quotidien. Elle déroule sa galerie de portraits tendres ou déjantés dans un melting pot musical allant du jazz manouche au pop rock, du blues au boléro en passant par la musique orientale. 
 

Ses "chansons françaises théâtrales" abordent avec espièglerie et tendresse des thèmes qui travaillent la société d'aujourd'hui : la solitude, le stress de la vie active et de la rentabilité à tout prix, la féminité, l'importance d'avoir des rêves et l'envie de les réaliser...

 

Dans l'immeuble de Kelka, on rencontre : une mère célibataire qui n'en peut plus d'être une wonder woman, une trentenaire en manque, un professeur de méditation, une Joconde qui rêve de repartir en Italie, une petite fille qui se lie d'amitié avec une femme sans domicile fixe.

 

Elle est accompagnée sur scène par Paul Buttin à la guitare et François Collombon aux Percussions et à la Batterie.